Vidéo : Yinka Shonibare – « How to Blow up Two Heads at Once (Gentlemen) »

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Options01:37Publié le 28/12/2020

Yinka Shonibare – « How to Blow up Two Heads at Once (Gentlemen) »

Oh! AfricArt

L’artiste nigérian Yinka Shonibare a réalisé l’œuvre How to Blow up Two Heads at Once (Comment faire sauter deux têtes à la fois). Cette sculpture représente deux hommes sans têtes en position de duel, vêtus de wax, un tissu populaire en Afrique. Mais, pourquoi avoir utiliser ce matériau ? Quel message l’artiste veut faire passer ? Analyse.

Un artiste entre l’Afrique et l’Europe

Né à Londres, Yinka Shonibare a grandi à Lagos, la plus grande ville du Nigeria et du continent africain. On retrouve dans son œuvre ce voyage entre l’Afrique, l’Europe, et leurs histoires respectives. L’utilisation du wax, un tissu très répandu en Afrique, en est un parfait exemple.

Utiliser le wax pour déconstruire les clichés

Peinture, sculpture, photo... Le wax est de toutes ses créations. Le wax, matériau africain, hommage à ses racines ? Absolument pas. Et c’est tout l’objet du travail de Yinka Shonibare : déconstruire les stéréotypes, lutter contre les assignations identitaires. En effet, le wax est un tissu inspiré du batik javanais, importé d’Asie par les colons hollandais puis manufacturé aux Pays-Bas, avant d’être réexporté en Afrique.

Les identités hybrides de l’humanité

En parant de wax ces deux aristocrates de l’époque victorienne, Yinka Shonibare nous suggère non seulement que la richesse de l’Europe s’est bâtie sur la colonisation, mais aussi, qu’en y réfléchissant bien, nous avons tous, sinon une identité, un mode de vie hybride, fait d’ici, et d’ailleurs.

Réalisateur : Fabrice Michelin

Nom de l'auteur : Elizabeth Tchoungui

Producteur : D18; One Step Beyong by SP; France Télévisions

Année de copyright : 2020

Publié le 28/12/20

Modifié le 16/07/21

Ce contenu est proposé par