Vidéo : Nu Barreto – « Ça va aller »

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Options01:37

Nu Barreto – « Ça va aller »

Oh! AfricArt

Un drapeau presque inconnu, saccagé, profané… et ce titre dissonant, qui accentue la provocation : Ça va aller. L’œuvre de l’artiste bissao-guinéen Nu Barreto donne le ton. Il livre son regard sur l’Afrique.  

Des symboles pour dénoncer

Né en Guinée-Bissau, pays lusophone d’Afrique de l’ouest, Nu Barreto s’inscrit dans une lignée d’artistes qui utilisent la puissance visuelle du symbole. Dans Ca va aller, Nu Barreto a représenté un drapeau, composé de rayures et d’étoiles, ressemblant à celui des États-Unis. Cette œuvre fait partie d’une série malicieusement intitulée Les États désunis d’Afrique. Le message ? La désunion maintient le continent africain dans la pauvreté.

Passé douloureux et espoir

L’artiste malmène ce drapeau d’un panafricanisme utopique. La toile est distordue dans une installation accrochée sur un mur criblé de balles, ou couverte d’ossements. C’est une manière de rappeler l’histoire tourmentée du continent. Le drapeau est aussi paré de livres d’auteurs africains, des éclaireurs pour un avenir meilleur.

Un hommage aux peuples d’Afrique

En regardant de plus près le drapeau, on s’aperçoit que Nu Barreto y a semé des cauris, ces coquillages utilisés comme monnaie unique dans les royaumes africains précoloniaux. La grandeur passée, source d’espérance pour le futur : Ça va aller est aussi un vibrant hommage à la résilience des peuples d’Afrique.

Réalisateur : Fabrice Michelin

Nom de l'auteur : Elizabeth Tchoungui

Producteur : D18; One Step Beyong by SP; France Télévisions

Année de copyright : 2020

Publié le 07/12/20

Modifié le 10/12/20

Ce contenu est proposé par

Tu aimeras aussi...