Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

bouton de recherche
icone play

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Histoire30:03

Conquêtes et sociétés coloniales au XIXe siècle (26 mai)

La Maison Lumni, les cours - Collège

Dans quelle mesure la colonisation renforce-t-elle la domination européenne du monde au XIXe siècle, tout en recomposant fortement les communautés et les sociétés coloniales ?

Accédez au support et au plan du cours en pdf.

Définitions

  • Colonisation : conquête et domination d’un territoire et des populations qui y vivent par un état.
  • Empire colonial : l’ensemble des territoires dominés par le pays qui les a conquis.
  • Société coloniale : ensemble des personnes vivant dans une colonie (colonisés, colons, militaires).

Plan du cours

I. Le début du XIXe siècle (1800 – 1830) : Héritages coloniaux, explorations européennes et redéfinition des stratégies de conquêtes

A. La fin des empires coloniaux en Amérique : la fin d’une société coloniale

  • La fin de la domination européenne en Amérique.
  • Une organisation sociétale semblable à la société coloniale qui perdure.
  • Une approche inégalitaire, fondée sur le principe de différenciation entre les communautés définit ces nouvelles sociétés post-coloniales.

B. Les prémices d’un redéploiement colonial, vers l’hégémonie britannique

  • Le Royaume-Uni, puissance coloniale quasi hégémonique au début du XIXe siècle.
  • Une soif d’explorer le monde.
  • Une lente remise en cause de l’esclavage, à l’initiative du Royaume-Uni.

C. D’autres puissances européennes à l’horizon

  • Les colonies, vecteur de puissance au sein de l’Europe.
  • L’avenir économique de l’Europe se joue aussi dans les colonies.
  • Une « mission civilisatrice » européenne.

II. Des années 1830 aux années 1870 : accroissement des conquêtes européennes et structuration des sociétés coloniales

A. Un regain progressif des conquêtes coloniales, l’exemple de la conquête de l’Algérie

  • Une conquête progressive et longue.
  • Une conquête violente et contestée.
  • Une conquête coloniale justifiée. 

B. Des sociétés coloniales administrées « de l’extérieur »

  • Des colonies « d’exploitation », forme principale des colonies.
  • Des colonies « de peuplement », surtout développées par l’empire colonial britannique.
  • Des formes d’administration variées d’une colonie à une autre. 

C. Des sociétés coloniales hiérarchisées mais en contact

  • Une administration coloniale qui transforme profondément l’organisation territoriale et le fonctionnement des sociétés.
  • Une abolition progressive de l’esclavage mais des conditions de vie qui restent dures pour les colonisés.
  • Des sociétés hiérarchisées, aux strates qui s’influencent mutuellement.

III. Des années 1870 à la veille de la première guerre mondiale, le temps des impérialismes européens

A. La « course aux colonies », vectrice de puissance pour les pays européens

  • Fachoda (1898) un affrontement entre les deux grandes puissances coloniales et maritimes européennes.
  • La « course aux colonies », étendre les perspectives militaires et les débouchés économiques.
  • Organiser la colonisation européenne.

B. Renforcement et élargissement des politiques coloniales : des conséquences majeures pour les sociétés coloniales

  • La volonté d’afficher la place et le rôle de l’Empire en « Métropole ».
  • Des « frontières de papier » et leurs conséquences.
  • Un renforcement des politiques coloniales, souvent au détriment des populations locales.

C. Les affrontements des puissances européennes dans les colonies, prémices de la Première Guerre mondiale

  • Une exacerbation du sentiment nationaliste en Europe.
  • Dans les colonies, des rivalités entre puissances européennes.
  • A la veille de la Première Guerre mondiale, des sociétés coloniales à mobiliser.

Conclusion

Au cours du XIXe siècle, la Grande-Bretagne puis la France et, à partir des années 1870, les autres puissances européennes, se sont lancées dans la constitution de vastes empires coloniaux. Ces empires participent à la domination européenne du monde, en s’appuyant sur une vision de la supériorité de leur civilisation, en ayant recours à la violence, ce qui n’exclut pas des progrès en termes de développement, mais un « ordre colonial » demeure. Des sociétés coloniales aux profils diversifiés se sont développées, mettant en lumière la complexité des relations entre colons et colonisés. A la fin du long XIXe siècle, les colonies sont le terrain de conflits entre puissances européennes, laissant percevoir les prémices de la Première Guerre mondiale.

Réalisateur : Didier Fraisse

Producteur : France tv studio

Année de copyright : 2020

Publié le 26/05/20

Modifié le 26/05/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par