L'histoire de l'esclavagisme aux États-Unis

Points de repères
Publié le 31/01/17Modifié le 12/11/19

Sur le même sujet

Dans le monde d’aujourd’hui, après des siècles de combat, l’esclavage humain est officiellement interdit. Cela n’a pourtant pas toujours été le cas, notamment aux Etats-Unis, au milieu du XIXe siècle. Dans les Etats du Sud par exemple, les esclaves noirs, importés comme marchandise depuis l'Afrique, sont considérés comme des biens, au même titre que les objets ou les animaux.

Esclavagistes contre abolitionnistes

Si, aux Etats-Unis, le commerce des esclaves est interdit en 1808, l’esclavage reste pourtant une réalité qui divise bientôt divise le pays. Le Nord, très industriel et ouvert aux idées venues d'Europe, est favorable à l'abolition de l'esclavage. Le Sud, où s'étendent d'immenses plantations de coton et de tabac, veut, en revanche, continuer à employer des millions d'esclaves et faire ainsi perdurer son économie florissante.

Lincoln et la guerre de Sécession

C'est dans ce contexte tourmenté qu'apparaît un homme capital dans l'histoire des Etats-Unis : Abraham Lincoln. Soutenant la cause des abolitionnistes, il est perçu comme une menace par ceux qui soutiennent l'esclavage. Si Lincoln est élu, les Etats du Sud annoncent qu'ils feront sécession, c'est-à-dire qu'ils quitteront l'Union. Le 6 novembre 1860, Lincoln est élu 16e président des Etats-Unis. Mais il est le premier à devoir gérér une crise aussi grave que la sédition de 7 Etats : le Mississipi, la Louisiane, la Floride, l'Alabama, la Géorgie, la Caroline du Sud et le Texas. C'est le début de la guerre de Sécession. Elle s'achèvera quatre ans en 1865 par la victoire des abolitionnistes. 

Réalisateur : Pierre Lergenmüller

Nom de l'auteur : Pierre Lergenmüller

Producteur : MAD Films, Triarii Prod, Les Films de la Butte, Arte GEIE

Année de copyright : 2016

Année de production : 2016

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :