Vidéo : Guerre d'Algérie : la France te blesse et te soigne !

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Histoire03:40Publié le 18/03/2022

Guerre d'Algérie : la France te blesse et te soigne !

C'était la guerre d'Algérie

Après deux ans de guerre, l’armée française crée des camps de regroupement pour contrer l’influence grandissante du FLN. Deux millions de civils seront enfermés dans des conditions de vie déplorables. Et cette déshumanisation du peuple algérien continue de creuser le fossé entre les musulmans d’Algérie et l’administration coloniale.

L'expulsion vers les camps de regroupement

Au printemps 1956, la France cherche à mieux contrôler les populations reculées. Le haut commandement déclare plusieurs régions « zones interdites », et crée des centaines de camps dans le but de déraciner et d'isoler des millions d’Algériens, avec le prétexte de les protéger du FLN (Front de libération nationale). En réalité, cette manœuvre permet de limiter le soutien du peuple aux insurgés. Moshir Baïteche, un villageois algérien raconte son expulsion vers le camp de regroupement d'Erraguen, « On n’avait rien apporté. Rien de rien. Même pas le moindre vêtement, ni la moindre couverture, ni la moindre denrée alimentaire ». Dans ces camps, l’armée française rassemble à la hâte des villages entiers, entourés de barbelés électrifiés et met en place un couvre-feu.

Limiter le soutien des populations au FLN

Quant à lui, le journaliste Slimane Zeghidour qui a grandi dans l'un de ses camps explique les motivations de l'armée française. « L’état-major a voulu retirer l’eau du bocal, car selon la théorie de Mao Zedong, la guérilla doit évoluer parmi la population locale comme un poisson dans l’eau. Et en retirant l’eau au bocal, le poisson va crever. L'eau c'était nous : les milliers de villageois qui ont été retirés de leurs villages pour être parqués dans les camps ».

Les conditions de vie dans les camps

Dans ces camps de regroupement, la mortalité infantile est élevée. Les médecins des SAS (sections administratives spécialisées), constatent également une dénutrition généralisée des habitants, qui doivent compter sur les soldats français pour survivre. Comme l’explique Slimane Zeghidour, malgré les conditions de vie difficiles, l’armée instruit les enfants et les soigne. « Sans les camps, je n’aurais jamais appris à lire et à écrire. Quelle dette étrange, quand même vis-à-vis d’une guerre ! Faut-il qu'il y ait une guerre pour apprendre à lire et se soigner ? Mon père disait "La France te blesse et te soigne" ». 

Réalisateur : George-Marc benamou, Stéphane Benhamou, Mickaël Gamrasni

Producteur : Siècle Production

Année de copyright : 2022

Année de production : 2022

Publié le 18/03/22

Modifié le 21/03/22

Ce contenu est proposé par

Mes favoris !
Nouveau :
Reprise de lecture
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte
Nouveau :
Reprise de lecture
Crée ton compte pour reprendre la lecture de cette vidéo facilement !
Retrouve cette vidéo dans Mon historique pour reprendre sa lecture quand tu le souhaites !