Vidéo : Affaire Djamila Boupacha : le procès contre la torture de Gisèle Halimi

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Histoire03:07Publié le 13/05/2022

Affaire Djamila Boupacha : le procès contre la torture de Gisèle Halimi

Gisèle Halimi, la cause des femmes

Impuissante face aux horreurs de la guerre en Algérie, Gisèle Halimi continue pourtant de plaider pour défendre ceux qui en ont besoin. En 1960, l’affaire Djamila Boupacha, lui permet de faire son premier procès médiatique : de la défense d’une jeune indépendantiste, le procès se révèle être celui de la torture. 

De quoi accuse-t-on Djamila Boupacha ? 

Elle est accusée d’avoir déposé un sac à la brasserie des Facultés dans lequel il y avait une bombe. Cette dernière était inactive et n'a pas fait de victimes, pourtant en représailles, Djamila Boupacha est arrêtée et enfermée dans un centre de torture. Elle y subit les pires sévices. Gisèle Halimi constate d'ailleurs que les tortures et les degrés d'humiliations sont différents entre les hommes et les femmes, toujours au détriment des femmes.

L’appel à Simone de Beauvoir, la célèbre féministe 

Gisèle Halimi contacte Simone de Beauvoir et lui demande d’écrire un article pour sauver Djamila. La réponse positive de la femme de lettres engagée, permet à Gisèle Halimi d’être introduite dans le milieu intellectuel parisien. L'avocate écrit un livre racontant l’histoire de Djamila Boupacha en 1962, l’objectif est de rendre honteux ceux qui ont recours à ces comportements au nom de l’Algérie française. Le livre est un succès. Avec une préface de Simone de Beauvoir et un dessin de Picasso, l’affaire dépasse les frontières de l'Hexagone.

La libération de Djamila Boupacha 

Les accords d’Evian en 1962, mettent un terme à la guerre d’Algérie, Djamila Boupacha est libérée. Hébergée au domicile de Gisèle Halimi, elle envisage de reprendre ses études, mais rattrapée de force par le gouvernement algérien, elle rentre et devient une icône dans son pays. Malgré l’engagement dont les femmes ont fait preuve pendant la guerre, leur place est au foyer. Le pouvoir reste dans les mains des hommes.

Réalisateur : Cédric Condon

Producteur : Kilaohm productions

Année de copyright : 2022

Publié le 13/05/22

Modifié le 13/05/22

Ce contenu est proposé par

Mes favoris !
Nouveau
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte
Nouveau
Reprise de lecture Crée ton compte pour reprendre la lecture de cette vidéo facilement !
Retrouve cette vidéo dans Mon historique pour reprendre sa lecture quand tu le souhaites !