Vidéo : L'Algérie, entre colonisation et assimilation

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Histoire04:20Publié le 18/03/2022

L'Algérie, entre colonisation et assimilation

C'était la guerre d'Algérie

Après avoir colmaté la résistance algérienne, la France veut faire de l’Algérie une véritable région française. Pour y arriver, la IIIème République met en œuvre une politique d’assimilation du territoire et des populations. Mal ficelé, ce programme sera le terreau des futures contestations.

Une transformation du territoire algérien

La politique d’assimilation concerne d’abord le territoire algérien avant la population. En Algérie, le gouvernement français développe les infrastructures et exploite les plaines, comme celle de la Mitidja. On transforme aussi les « bleds » (villages algériens) en village français avec sa mairie, son église, son école et sa gendarmerie. Mais quand il s’agira d’assimiler les populations, la IIIème République cale.

L'assimilation de certaines populations

Toutes les populations d’Algérie ne sont pas assimilées. En 1870, le décret Crémieux offre la nationalité française aux 30 000 juifs d’Algérie, en dépit de l’hostilité des rabbins. En 1889, les descendants des colons italiens, espagnols et maltais deviennent eux aussi français. Mais les musulmans, à qui on demande d’abandonner le droit coranique, refusent. La IIIème République ne cherche pas à concilier ou à contourner l’obstacle.

Les Algériens musulmans et le code de l’indigénat

Cette situation arrange les intérêts des grands colons qui y voient une manière de conserver une masse de travailleurs dociles et illettrés. Dès lors, plusieurs sociétés vivent côte à côte dans ce système de domination coloniale. D’un côté, les Européens, de l’autre les 3 millions de musulmans. En 1881, ils sont soumis au code de l’indigénat. Ce statut restreint leurs libertés, autorise les punitions collectives et octroie le droit de vote uniquement à quelques milliers de notables musulmans.

Cette discrimination des populations musulmanes aboutira petit à petit un demi-siècle plus tard à la guerre.

 

 

Pour aller plus loin, découvrez notre dossier « La guerre d'Algérie (1954-1962) ».

Réalisateur : George-Marc benamou, Stéphane Benhamou, Mickaël Gamrasni

Producteur : Siècle Production

Année de copyright : 2022

Année de production : 2022

Publié le 18/03/22

Modifié le 04/07/22

Ce contenu est proposé par

Mes favoris !
Nouveau :
Reprise de lecture
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte
Nouveau :
Reprise de lecture
Crée ton compte pour reprendre la lecture de cette vidéo facilement !
Retrouve cette vidéo dans Mon historique pour reprendre sa lecture quand tu le souhaites !