Vidéo : Les Jeux olympiques antiques

icu.next-video

Contenu proposé par

Réseau Canopé
Sport03:05Publié le 18/06/2021

Les Jeux olympiques antiques

Sport et histoire

Pendant plus de 1 000 ans, les Jeux olympiques ont véritablement marqué le monde antique. Constitué initialement d’une seule épreuve sportive et de nombreux rituels religieux en l’honneur de Zeus, le dieu suprême de la mythologie grecque, cet événement a évolué au fil des siècles, notamment sous l’influence de l’Empire romain. Empire qui finira par causer la fin de ces festivités millénaires…

Prouesses sportives et hommages religieux

C’est à partir de l’an 776 av. J.-C. que, tous les 4 ans, les Grecs provenant de toutes les cités affluaient à Olympie afin de rendre hommage à Zeus. Rituels et épreuves physiques figuraient au programme de cet événement, qui, avec les Jeux de Némée, également en l’honneur du roi des dieux de l'Olympe, de Corinthe pour Poséidon et de Delphes pour Apollon, formait les jeux panhelléniques.

Les participants, invités par les héros sacrés qui avaient parcouru le pays quelques mois plus tôt pour l’occasion, arrivaient un mois avant le début des Jeux afin de s’entraîner. Ils devaient répondre à plusieurs critères : être un homme grec libre, n’ayant commis ni crime ni sacrilège. Ils pouvaient alors faire étalage de leurs qualités physiques, sous les yeux de dizaines de milliers de spectateurs venus les encourager, en prêtant serment sur leur honneur et celui de leur cité.

Cette célébration durait 5 jours, et ne comportait au début qu’une seule épreuve sportive : une course à pied d’une longueur d’environ 192 mètres. Mais de nombreuses autres disciplines sont venues étoffer le spectacle dans les siècles qui ont suivi, comme la course de fond, le saut, le lancer de javelot et de poids, les courses de char, ou le combat, en trois catégories : lutte, pugilat, et pancrace. Seul le vainqueur était célébré ; il n’existait alors pas de podium ou de médailles d’argent et de bronze pour les deuxièmes et troisièmes places.

Les Jeux olympiques et l’Empire romain

Au fil du temps, les Jeux évoluèrent, donc, mais pas seulement sur le nombre d’épreuves. La connotation religieuse a fini par disparaître, et les athlètes, initialement tous Grecs, représentaient ensuite tout l’Empire romain au cours d’un concours qui se rapprochait dorénavant plus d’un spectacle sportif.

Finalement, l’année 393 marqua la disparition des Jeux olympiques antiques, suite à l’édit de l’empereur romain Théodose 1er, qui interdit les rites et cultes païens. Il faudra alors attendre près de 1 500 ans pour assister à leur renaissance sous le nom de Jeux olympiques modernes.

Réalisateur : Gérard Lafont

Nom de l'auteur : Frédéric Duchesne

Producteur : Réseau Canopé

Année de copyright : 2017

Année de production : 2017

Publié le 18/06/21

Modifié le 22/07/21

Ce contenu est proposé par