Wolfgang Amadeus Mozart : Symphonie n° 25

icone menu
Chut
Publié le 04/07/14Modifié le 14/02/19

Sur le même sujet

Mozart n'a pas encore 18 ans lorsqu'il écrit sa vingt-cinquième symphonie. C'est probablement une de ses premières œuvres de jeunesse à atteindre un tel degré de perfection et de qualité expressive. Quinze ans plus tard, on en retrouvera la trace dans l'ouverture de son Don Giovanni, un de ses opéras les plus célèbres, et il y reviendra encore une dernière fois peu de temps avant de mourir alors qu'il écrit son célèbre Requiem. Plus tard, Beethoven reprendra le début de cette symphonie dans sa première sonate pour piano. Un bel hommage à son prédecesseur, mort trois ans plus tôt. 
Cette musique écrite à 18 ans le hantera jusque dans ses dernières heures. Cette symphonie fait figure d'exception dans les oeuvres de jeunesse de Mozart, prémonition de ses plus grands chefs d'oeuvre et de sa fin tragique.

Retrouve ce contenu dans :