Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

icone play

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Actualité03:47

Haïti dans la tourmente

Decod'actu

Haïti n’en finit pas de sombrer dans la crise.

Haïti : une instabilité politique de longue date 

Depuis l’été 2018, la perle des Antilles est la proie de manifestations et d’émeutes qui bloquent le pays. Un seul cri de ralliement pour tous les manifestants : la démission du président Jovenel Moïse. Arrivé au pouvoir en février 2017, il concentre les mécontentements. La colère initiale contre les pénuries d'essence a évolué en ras-le-bol généralisé contre les scandales de corruption impliquant le gouvernement. Au moins 42 personnes ont été tuées durant des manifestations entre la mi-septembre et le 1er novembre 2019.

Après avoir massacré la quasi-totalité de la population indigène, les colons espagnols puis français font venir de très nombreux esclaves sur l’île pour cultiver la canne à sucre et l’indigo. Ces derniers finiront même par être 10 fois plus nombreux que les colons. Haïti devient la première colonie du monde à devenir indépendante, en 1804.  

Haïti : une instabilité économique

- D’abord parce que la France exige que la première république noire au monde lui rembourse une dette qui grève lourdement les comptes de l’île. Elle ne sera finalement réglée qu’en 1952.  

- Ensuite parce que des années 1950 aux années 1980, la dictature des Duvalier va détourner près de 80 % de l’aide économique extérieure, laissant son peuple dans la misère.

- Aujourd’hui, Haïti est toujours le pays plus pauvre d’Amérique latine. Plus de 6 millions d’habitants vivent en-dessous du seuil de pauvreté avec moins de 2,41 $ par jour.

Comme une malédiction qui s’acharnerait sur Haïti, l’île est de plus régulièrement dévastée par les éléments.

Haïti : des catastrophes climatiques

- Le 12 janvier 2010, un tremblement de terre tue 200 000 personnes et en blesse 300 000 autres.

10 ans après, Haïti a toujours beaucoup de mal à s’en relever. La reconstruction du principal hôpital du pays n'est toujours pas achevée, les bidonvilles occupent encore la majeure partie de la capitale, Port-au-Prince. Dans la rue, les manifestants demandent où sont passés les plus de 10 milliards de dollars d’aide promis.

- Le 4 octobre 2016, c’est cette fois l’ouragan Matthew qui balaie le sud-ouest du pays, provoquant la mort de 500 personnes. Il détruit également 80 % des récoltes de l’île. En cause, entre autres, la politique de déforestation systématique de Haïti qui accélère l’érosion des sols et rend l’île toujours plus vulnérable aux intempéries. En moins de trois siècles, l’île aperdu 98 % de ses forêts.

L’avenir n’est donc pas rose à Haïti. Et ce petit territoire paie « cash » les décisions prises par les politiciens corrompus.

Réalisateur : Maxime Chappet

Nom de l'auteur : Arnaud Aubry

Producteur : France Télévisions

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Publié le 05/03/20

Modifié le 05/03/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par