Vidéo : Jacques Offenbach : « Orphée aux Enfers » (1858)

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Arts, musique et culture03:00Publié le 04/07/2014

Jacques Offenbach : « Orphée aux Enfers » (1858)

Chut

La musique joyeuse d'Orphée aux Enfers est reconnaissable entre toutes, largement relayée par le French cancan, produit purement touristique, dérivé du Chahut-cancan ou Coincoin, ainsi nommé parce que les danseurs imitaient la démarche et le cri de l'oie.  

Une atmosphère festive et entrainante pour Orphée 

Pourtant, ce ne sont pas les oies, mais les chevaux qui ont servi de modèle à la musique d'Offenbach. Une danse appelée galop, autrefois aussi populaire que la valse. En moins de deux minutes, Offenbach parvient à créer une irrésistible atmosphère de fête.

Infatigable Jacques Offenbach 

Violoncelliste, chef d’orchestre, compositeur et impresario, Jacques Offenbach fut particulièrement prolixe, avec un rythme de six pièces par an. Il a à son actif plus de 140 ouvrages lyriques. Souvent prompt à faire faillite, il lui suffisait de remonter Orphée aux enfers, pour redresser ses finances. Cela lui assurait quelques mois de répit et les fonds nécessaires pour ses prochains projets. 

► Découvrez d'autres histoires autour de la musique avec Chut.

Réalisateur : Gérard Louvin

Producteur : RTS, Toutlecontenu.com

Année de production : 2010

Publié le 04/07/14

Modifié le 28/11/22

Ce contenu est proposé par