Vidéo : Où vont les poubelles des pays occidentaux ?

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Actualité03:42Publié le 26/11/2020

Où vont les poubelles des pays occidentaux ?

Decod'actu

En 2019, l’Asie a affirmé qu’elle ne voulait plus être la poubelle de l’Occident. Elle organise alors un véritable retour à l’envoyeur de conteneurs pleins de déchets. 

Quels sont les déchets expédiés vers l'étranger ?

Bouteilles plastiques,câblesélectriques, ordinateurs, téléphones mais aussi produits toxiques, des tonnes de déchets parcourent des milliers de kilomètres chaque année. Ils sont envoyés par des entreprises chargées du traitement et du recyclage des déchets. Et ce n’est pas nouveau. Dans les années 1980, des scandales ont révélé des pratiques obscures pour se débarrasser de déchets encombrants comme l’envoi de déchets nucléaires par l’URSS vers l’Arctique, en mer de Kara. La Nasa a même réfléchi à en expédier dans l’espace !

Un marché lucratif

Aujourd’hui, la production de déchets atteint des sommets : la Banque mondiale estime qu’elle va passer de 2 milliards de tonnes en 2016 à 3,4 milliards en 2050.

Avec le renforcement de la réglementation et l’émergence du tri sélectif, le recyclage des déchets est devenu, au-delà de la question purement environnementale, un véritable marché. Son chiffre d’affaires annuel est évalué à 500 milliards d’euros. Et il emploie 20 millions de personnes dans le monde.

Un recyclage mondialisé

Le recyclage s’est donc mondialisé. Et jusqu’en 2018, la Chine était l’acteur principal du recyclage du plastique, important 600 000 tonnes par mois. Mais fin 2017, l’État chinois a décidé d’arrêter l’importation de l’immense majorité des déchets plastiques… au nom de l’environnement.
Le flot de plastique s’est alors réparti sur les autres pays recycleurs comme la Malaisie, le Vietnam,le Cambodge, les Philippines ou le Sri Lanka, qui ont durci leurs règles d’importation pour faire face à la vague.

La Turquie, elle, est devenue un des principaux importateurs des déchets plastiques européens.

Mais une partie des déchets continue de s’exporter illégalement. La mondialisation des déchets touche tous les secteurs. Les déchets électroniques se retrouvent en Chine, au Vietnam ou au Ghana, où la plupart arrivent illégalement, étiquetés comme un don humanitaire ou du matériel d’occasion.

En 2019, les déchets électroniques des européens s’élevaient à 16 kilos par habitant et par an, contre 3,7 kilos en Asie.

Les bateaux, eux, vont mourir en Inde depuis les années 1980, dans ce qui est désormais le plus grand cimetière d’épaves au monde.

Quelles sont les conséquences du recyclage des déchets ?

Outre le coût écologique d’un recyclage sauvage à des milliers de kilomètres, ces montagnes de déchets, parfois dangereux, voire toxiques, sont traitées par des travailleurs pauvres qui n’ont très souvent aucune protection, mettant leur santé en péril.

Les États exportateurs n'ont à ce jour ni construit suffisamment d'infrastructures pour traiter leurs propres déchets, ni mis en place une réelle économie du recyclage.

Consommer et produire différemment, favoriser l’économie circulaire, des solutions existent pour faire que nos poubelles débordent moins.

Réalisateur : Maxime Chappet

Nom de l'auteur : Cécile Bontron

Producteur : France Télévisions

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Publié le 26/11/20

Modifié le 30/11/20

Ce contenu est proposé par