Vidéo : Plus on est grands, plus on est forts ? (Rapport entre géographie et puissance)

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Histoire03:34

Plus on est grands, plus on est forts ? (Rapport entre géographie et puissance)

Géopoliticus

Qu’est-ce qu’être fort ? En géopolitique, on parle plus volontiers de « puissance », c'est-à-dire de la capacité d’un acteur à infléchir le comportement d’un autre acteur dans le sens de ses intérêts.

Etre un grand pays et fort 

Bien sûr, lasuperficie est à priori un facteur important de puissance puisqu’un grand territoire a plus de chances de renfermer un grand nombre de ressources. La Russie, en plus d’être le plus grand pays du monde, est ainsi le plus important producteur de gaz naturel et le second producteur de pétrole. Il dispose des plus importantes réserves de gaz avec près d’un quart des réserves mondiales.

La démographie est également essentielle : les 3 pays les plus peuplés au monde - Chine, Inde et États-Unis - font partie du top 10 des pays les plus grands, les plus riches et les plus puissants militairement. Disposer d’une démographie importante et de ressources nombreuses et maîtrisées est donc un facteur décisif de puissance.

Etre un petit pays et fort aussi

Mais la taille ne fait pas tout. D’autres facteurs entrent en ligne de compte, comme le niveau technologique. Au XVIe siècle, le Portugal devient l’un des pays les plus puissants du monde grâce à la maîtrise de l’espace atlantique et de ses ressources, qu’il n’aurait pu obtenir sans une invention du siècle précédent : la Caravelle, navire capable d’affronter de manière inédite les conditions de navigation de l’océan.

Aujourd’hui, la technologie et la puissance financière sont aussi des atouts de poids. Le Luxembourg et la Suisse, en partie grâce à leur système fiscal avantageux, attirent les capitaux et se classent en tête du PIB par habitant.

Etre un grand pays et petit ou fragile

À l’inverse, un grand pays peut révéler d’importantes fragilités si d’autres facteurs viennent à manquer : le Canada est ainsi le 2e plus grand pays au monde, mais il pâtit de sa faible démographie.

La Russie dispose de ressources abondantes, mais les conditions climatiques en affectent l’exploitation et l’effondrement de l’URSS, en 1991, a entraîné un fort recul du pays dans la hiérarchie des puissances.

Par ailleurs, les grandes puissances ne sont pas à l’abri d’aléas sociaux et politiques qui pourraient entamer leur force : la Chine est travaillée par des tensions séparatistes et insurrectionnelles ; les États-Unis sont l’objet de fortes tensions raciales héritées de son histoire ségrégationniste et raciste ;le Brésil et l’Inde connaissent de très fortes inégalités sociales, parfois profondément inscrites dans la culture du pays ou son histoire.

À chaque époque correspondent des indicateurs principaux de puissance. Mais une chose est sûre, la taille d’un territoire n’est jamais suffisante pour imposer sa domination.

 

POUR ALLER PLUS LOIN 

  • La Géopolitique de Pascal Boniface (éd. Eyrolles, 2020)
  • L'Année stratégique 2021 sous la direction de Pascal Boniface (éd. Armand Colin, 2020)

Réalisateur : Maxime Chappet

Nom de l'auteur : Charles Thibout

Producteur : France Télévisions

Année de copyright : 2021

Année de production : 2021

Année de diffusion : 2021

Publié le 07/01/21

Modifié le 07/01/21