Vidéo : Enfance et adolescence de Staline

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Histoire05:46Publié le 02/05/2016

Enfance et adolescence de Staline

Apocalypse : Staline

Tout au long de sa vie, Staline est resté très discret sur son enfance et ses origines. Une vie très pauvre dans un petit village de Géorgie, bien loin de ses années à la tête de l’URSS…

L’histoire de Joseph Djougachvili

Joseph Vissarionovitch Djougachvili, dit Staline, est né le 6 décembre 1878 à Gori, une petite ville de la Géorgie alors annexée à l’empire russe. Son père, Vissarion, était un cordonnier alcoolique et violent, qui quittera rapidement le domicile familial. Enfant, il souffre de plusieurs infirmités : il a les pieds palmés et a contracté la variole qui laissera des traces sur sa peau pour le restant de ses jours. Il a un bras plus court que l’autre et boîte à cause d’une charrette qui s’est renversée sur lui. Une jeunesse qu'il s'évertuera à cacher toute sa vie.

Le séminaire, élément déclencheur de l’esprit révolutionnaire de Staline ?

A l’âge de 16 ans, celui qui luttera contre la religion entre au séminaire de Tiflis pour faire ses études. Il dispose d’une bourse après avoir été remarqué pour son excellente mémoire et sa voix quand il chante les psaumes. Il y apprend le russe, le grec et l’arithmétique. Cette vocation est le souhait de sa mère, Ekaterina.

Mais c’est durant ces années qu’il perd la foi et découvre la répression menée par les prêtres orthodoxes et leurs gardiens, qu’il énumère : « surveillance, espionnage, intrusion dans la vie intérieure, viol des sentiments ». Il apprend aussi que le silence est une force, et qu’il vaut mieux écouter et observer que parler. Des atouts qui lui serviront dès ses années de jeune agitateur révolutionnaire, jusqu'à son ascension au sommet de l'URSS.

Réalisateur : Isabelle Clarke, Daniel Costelle

Producteur : Clarke Costelle & Cie

Année de copyright : 2015

Année de production : 2015

Publié le 02/05/16

Modifié le 22/11/22

Ce contenu est proposé par