Propagande ou info ? Qu’est-ce que la propagande et comment la reconnaître ?

Les clés du numérique
Publié le 07/11/19Modifié le 18/11/19

Sur le même sujet

Comment faire la différence entre une information et une propagande ? 

L’histoire. Kamel et Fama tournent des sketches pour la classe. Ils représentent le discours d’un dictateur puis celui d’un homme politique modéré. Une publicité pour un mauvais soda et pour de bons aliments bio. Dans tous les cas, les mêmes techniques sont utilisées pour mettre en valeur les hommes, les discours, les produits.
Le fond : rappeler que la propagande est d’abord l’affaire des régimes autoritaires ou en guerre. Mais montrer que c’est aussi une série de techniques très massivement utilisées sur le Net. C’est important de les repérer à l’heure où des dizaines de vidéos circulent très vite.

Info ou propagande ? C’était le thème de l’exposé de Fama et Kamel. Ils se sont filmés dans des petits sketchs, à chaque fois, ça marchait par deux.

Première série, d’abord Kamel. À qui vous fait-il penser ? Il raconte des horreurs racistes. Regardez le pupitre.

Et puis Fama. À son pupitre, F.C.T. aussi, sauf qu’elle parle de paix dans le monde, elle a la larme à l’œil. Mais comme Kamel, elle est filmée en contre-plongée, comme dans l’autre vidéo il y a une musique forte et les hourras de la foule.

Deuxième série. Des publicités. À nouveau Fama, et le slogan « Avec Kool Kola, je suis cool et ça se voit ». Hum, c’est louche.

Maintenant Kamel, le slogan « Avec les légumes Beaubio, je suis bio, je suis beau ». Wow, beau gosse.

Fin des vidéos. Et la prof dit à Kamel et Fama « Bravo, vous avez tout compris ». Qu’est-ce qu’ils ont compris ? Que la propagande est d’abord utilisée, bien sûr, par les pays en guerre et les dictatures, son danger principal est là. Mais la propagande, c’est aussi une série de techniques. Sous une forme moins violente, plus séduisante, elle a un autre nom : la communication.

Quand on joue sur les émotions ou les sentiments – la peur, la compassion. Quand on prononce de grands mots, souvent creux – la paix dans le monde, le bien-être. Quand on titille les frustrations ou les envies – être beau, séduisant. Même si c’est pour une cause noble – contre la faim dans le monde ou pour l’écologie – on utilise des techniques de propagande.

Quand on manipule les images et le son pour appuyer un discours, transformer la perception qu’on a de quelqu’un, quand on fait appel à autre chose que notre capacité à réfléchir, on se rapproche de la propagande.

C’est important de s’en rendre compte, à une époque où on est bombardé de vidéos à la frontière de l’information et de la communication, du vrai et du fake, et qu’on risque de les faire circuler à 2000 à l’heure.

Cette conférence, où un nouveau téléphone est présenté comme s’il allait changer la vie. Et ce religieux inconnu, qui assure que mon existence sera meilleure si je plaque tout pour le suivre.

Info ou propagande, pour faire le tri, on peut aussi se poser une série de questions. Qui s’adresse à moi ? Qui a filmé ? Quel est son intérêt ? Est-ce que je peux vérifier ces informations ? Voilà quelques pistes à explorer pour ne pas se faire avoir. La prof a mis 20/20 à Kamel et Fama. Ils ont gardé la feuille pour la montrer aux autres profs. Un peu de com’ ne fait pas de mal…

 

 

Réalisateur : Mathieu Decarli; Olivier Marquézy

Nom de l'auteur : Bruno Duvic

Producteur : France Télévisions; La Générale de Production

Année de copyright : 2019

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :