Vidéo : Le massacre des lycéens résistants à la Ferté-Saint-Aubin

icu.next-video

Contenu proposé par

Histoire05:34Publié le 19/01/2021

Le massacre des lycéens résistants à la Ferté-Saint-Aubin

Un village français, ils y étaient...

C’est grâce au journal de Lucien Schmant que l’on a pu connaître en détail la tragédie qui frappa les lycéens résistants entre la nuit  du 9 et la journée du 10 juin 1944. Le jeune homme va en réchapper miraculeusement. Retour sur cet évènement dans ce troisième extrait du documentaire réalisé par David André.

 

Cette nuit-là, ils sont une trentaine à dormir dans les différents corps de la ferme. Des dizaines d’autres étudiants et lycéens sont hébergés dans les forêts aux alentours. Il n’y a alors plus aucune arme à la ferme du By. Un groupe a emmené avec lui l’unique mitraillette Sten. (Pistolet-mitrailleur de fabrication anglaise). Ceux qui restent attendent le parachutage des armes anglaises prévues pour le lendemain. Le samedi 10 juin entre 4 et 5 heures du matin, une quinzaine de soldats allemands de la Wehrmacht envahissent la ferme. Parmi eux, 3 français dont Pierre Lussac.

Quel lycéen infiltré collaborait avec les Allemands ?

Les Français étaient les plus acharnés à mener notre interrogatoire, ils demandèrent qui était notre chef. Claude Soreph est alors sorti de notre rang.

Il faut savoir que parmi les lycéens, André Parent était en fait un infiltré et collaborait avec les Allemands. Au cours de l’interrogatoire, les Allemands et les Français lui ont montré un papier qu’ils avaient trouvé lors de la fouille et où étaient inscrits les noms de fermes des environs. André Parent leur a dit que c’était probablement à ces endroits que se trouvaient les autres camarades.

Réalisateur : David André

Producteur : Cie des Phares et Balises

Année de production : 2020

Publié le 19/01/21

Modifié le 19/01/21