Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

Le réchauffement climatique n'existe pas

Data science vs Fake
Publié le 02/10/19Modifié le 03/02/20
sso_title
sso_description

On entend parfois dire que le réchauffement climatique n’existe pas. Qu’en est-il réellement ? Allons voir les chiffres !

Quelle est la différence entre météo et climat ?

Au début du mois de mai 2019, une vague hivernale a frappé l’Europe et la France avec de nombreux records de froid dans les Alpes :

- 14,3° Celsius relevés à la station du Chevril ;

- 16,6° Celsius mesurés par la station de La Meije ;

- 11,5° Celsius atteints à la station de Restefond.

Comparé au mois de mai sur la période 1981-2010, la température de mai 2019 a été en moyenne inférieure de 1,1° Celsius en France et de 2° Celsius en Allemagne. Mais ces températures très basses relèvent de la météo et non du climat. La météo indique le temps qu’il fait à un endroit et à une date donnés. Elle varie sur des temps très courts alors que le climat, lui, décrit les évolutions observées sur un temps long et à plus grande échelle.

Le réchauffement climatique en chiffres

Regardons les variations de température du mois de mai dans l’hémisphère Nord depuis 1880, établies par rapport à la période de référence 1951-1980 : ces variations sont à peu près les mêmes que celles constatées dans l’hémisphère Sud. On le voit : la température moyenne du mois de mai est en augmentation depuis la fin du XIXe siècle. Cette augmentation se retrouve à l’échelle de la planète sur l’évolution de la moyenne annuelle des températures.

Quant au mois de mai 2019, à l’échelle de la planète, il a été le troisième plus chaud mois de mai depuis quarante ans, derrière le mois de mai 2017 et le mois de mai 2016.

Alors, même si nous vivons, parfois localement et ponctuellement, des « coups de froid », le réchauffement climatique, à l’échelle de la planète, est indéniable.

Réalisateur : Pascal Goblot

Producteur : Escalenta, Le blob l'extra-média, Arte G.E.I.E, France Télévisions

Année de copyright : 2019

Année de production : 2019

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :