Vidéo : Qui sont les réfugiés climatiques ?

vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
Géographie02:48

Qui sont les réfugiés climatiques ?

Migrations en questions

François Gemenne, spécialiste en géopolitique de l’environnement, membre du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), directeur de l'Observatoire Hugo de l’Université de Liège, répond à cette question.

Les réfugiés climatiques sont des personnes qui sont dans l’obligation d’abandonner leur maison ou leur terre à cause de dégradations de leur environnement qui sont liées aux changements climatiques.

Quelles seront les conséquences mondiales de la montée des eaux ?

Un premier exemple évident est la hausse du niveau des mers qui va faire qu’énormément de gens qui habitent sur les côtes ou sur de petites îles, vont devoir déménager de façon permanente, et se replier à l’intérieur des terres, et ces répercutions seront à l'échelle mondiale.

La dégradation des sols également est notamment liée à la baisse des précipitations qui fait que beaucoup de familles qui tirent leur revenu de l’agriculture doivent partir pour rejoindre les villes dans l’espoir d’y trouver un travail.

Et puis, évidemment, il y a les catastrophes qui sont directement liées au climat, comme les inondations, les sécheresses, les ouragans ou les glissements de terrain. Chaque année, ces catastrophes liées au climat déplacent davantage de personnes que de personnes déplacées par des guerres ou par des violences.

Pourquoi les réfugiés climatiques sont-ils déjà une réalité aujourd'hui ?

Les réfugiés climatiques, on en parle souvent comme un risque qui pourrait arriver dans un futur lointain, alors que c’est déjà une réalité aujourd’hui concrétisée par des millions de personnes qui sont déplacées chaque année en raison de dégradations de leur environnement. Certains vont et viennent entre la campagne et la ville, d’autres partent dans l’urgence et ne reviendront plus. D’autres anticipent et décident de partir, ce qui est une façon de pouvoir s’adapter aux conséquences du changement climatique.

Faire des réfugiés climatiques une catégorie spécifique n’aurait pas beaucoup de sens puisque ces personnes ne sont pas des réfugiés dans le droit international et que la plupart migrent à l’intérieur des frontières de leur pays. Il est plus intéressant d’essayer de comprendre comment le changement climatique influence les motifs de migration, que ces motifs soient économiques ou bien politiques.

L’environnement est également source de crises ou de tensions, et là encore, on voit que les motifs environnementaux et politiques s’influencent mutuellement.

En résumé, au lieu de faire des réfugiés climatiques une catégorie séparée, il serait plus intéressant d’essayer de voir comment le changement climatique va transformer les comportements et les dynamiques de migrations.

 

Réalisateur : mStream

Producteur : Res Publica; European Migration Law

Année de production : 2019

Publié le 12/10/20

Modifié le 19/10/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par