Vidéo : Pollution : la santé part en fumée

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Géographie03:11Publié le 03/12/2021

Pollution : la santé part en fumée

La face du monde

Avec le développement industriel, la pollution de l’air est devenue la principale cause de mortalité au monde. Aujourd’hui, on dénombre chaque année 8 millions de morts à cause des particules fines, soit un décès sur cinq.

Une santé fragile que de nombreux facteurs peuvent faire vaciller

Outre la qualité des soins médicaux auxquels nous avons accès, notre santé est déterminée par plusieurs facteurs, dont certains dépendent de chaque individu :

  • Notre patrimoine génétique, qui influe sur notre sensibilité à certaines maladies ;
  • Nos choix de vie, c’est-à-dire notre pratique d’activité sportive, si nous consommons du tabac, de l’alcool, ou ce que nous mangeons ;
  • Et notre âge.

Mais d’autres éléments extérieurs l’affectent également. Comme notre environnement, dont la mauvaise qualité est responsable de 12,6 millions de morts par an. Plus que toute autre cause de mortalité. Dans le monde, 92% des gens respirent un air trop pollué par l’activité humaine, par exemple le trafic routier, l’incinération de déchets, la pollution industrielle ou même le chauffage au bois. Une situation encore plus visible dans les pays en développement, où la santé de 125 millions de personnes est mise à mal par les industries les plus polluantes qui s’y sont délocalisées.

Une prise de conscience récente, mais aux résultats déjà visibles

Ce n’est que récemment que la société s’est penchée sur le problème de la santé environnementale, c’est-à-dire le lien entre la qualité de l’environnement et la santé. Mais certaines villes l’ont fait un peu plus tôt, comme Mexico. Au début des années 1990, la ville, située à haute altitude, où l’oxygène est donc moins présent, au cœur d’une cuvette encerclée par les montagnes, était envahie de voitures et d’usines. Et était ainsi considérée comme la ville la plus polluée du monde. La municipalité a alors réagi en faisant fermer les usines les plus polluantes, en limitant l’usage de la voiture et en développant son réseau de transports.

Des actions qui ont rapidement porté leurs fruits, puisqu’en quelques années seulement, les concentrations en particules fines, en monoxyde de carbone et en ozone ont fortement baissé. La qualité de l’air de la capitale du Mexique fût ainsi améliorée. Depuis, de nombreuses autres villes ont suivi ses pas, car elles ont réalisé que pour préserver la santé de l’être humain, il faut aussi préserver celle de notre planète.

 

Retrouvez toutes les vidéos de La face du monde

Réalisateur : Emmanuelle Ousset et Martin Carrese

Producteur : AFD, Black Euphoria

Année de copyright : 2021

Publié le 03/12/21

Modifié le 21/02/22

Mes favoris !
Nouveau
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte
Nouveau
Reprise de lecture Crée ton compte pour reprendre la lecture de cette vidéo facilement !
Retrouve cette vidéo dans Mon historique pour reprendre sa lecture quand tu le souhaites !