Vidéo : Les Outre-mer, un aménagement du territoire particulier

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Géographie07:03Publié le 15/11/2021

Les Outre-mer, un aménagement du territoire particulier

Echappées belles Junior

Les frontières de la France ne s’arrêtent pas à celles de l’Hexagone. Le pays rayonne sur tous les océans de la planète, grâce à ses territoires ultramarins. Ils sont éloignés de l’hexagone par des milliers de kilomètres.

Les DROM, des territoires spécifiques

C’est le cas des DROM : les départements et régions d’outre-mer. Ces territoires disposent du même statut qu’un département ou région de France hexagonale. Ils participent à la puissance mondiale du pays, et représentent 80 % de sa biodiversité. Mais ces territoires aux paysages incroyables sont principalement des îles et demandent un aménagement du territoire bien particulier !

Direction l’ouest de l’océan Indien, à plus de 9 000 km de l’Hexagone, pour découvrir l’île de La Réunion, située au large de l’Afrique et de Madagascar.

Avec 860 000 habitants répartis sur son territoire, l’île de La Réunion est la plus peuplée des départements d’outre-mer.

Celle qu’on surnomme « l’île intense » a de nombreux atouts :

  • géographique, grâce à sa position stratégique ;
  • économique, grâce à l’exploitation de ses produits emblématiques, comme la canne à sucre, ou encore la célèbre vanille Bourbon, deux produits mondialement connu ;
  • à cela s’ajoute son fort potentiel touristique et sa diversité culturelle. Le centre de l’île, soit 40  % de son territoire, est d’ailleurs inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO ; tout comme le maloya, un art traditionnel qui mêle chant, musique et danse. 

Mais pour vivre dans ce décor de carte postale, il faut pouvoir s’adapter aux obstacles liés à son insularité. La Réunion est une île éloignée et isolée du continent, ce qui crée des contraintes spatiales naturelles très fortes. Son climat tropical et son relief escarpé sont à l’origine d’un grand nombre de risques naturels. Car cette île a un caractère volcanique !

Aménager malgré les contraintes

Si le Piton des Neiges est endormi, le Piton de la Fournaise, lui, est l’un des volcans les plus actifs au monde. Avec une éruption tous les 9 mois environ, il est constamment surveillé, et représente un vrai danger. Dominée par ces deux volcans, la moitié de l’île est située à plus de 1 000 m d’altitude. Certaines zones géographiques sont même quasiment inaccessibles, comme le cirque de Mafate, où vivent pourtant 700 habitants. Pour certaines livraisons, le meilleur moyen reste encore l’hélicoptère ! Un coût financier important pour ces familles, mais cela reste la seule solution.

Autre casse-tête : la circulation ! La moitié de la population est concentrée près du bord de mer, et, pour se déplacer, il n’y a pas beaucoup de choix : il faut emprunter la route du littoral. De forme circulaire, elle est la seule et unique voie rapide de l'île pour les 360 000 véhicules en circulation. Soumise aux caprices de la nature, par les vagues, ou encore les coulées de lave, elle est rapidement saturée. Il est donc nécessaire de créer de nouvelles infrastructures, d’autant plus que la Réunion pourrait dépasser le million d’habitants en 2037 !

Répondre à ces problématiques est indispensable, et c’est le rôle de l’Etat de s’en assurer. En effet, il se doit de proposer les mêmes services à l’ensemble de ses citoyens, qu’importe leur situation géographique. C’est le principe de la continuité territoriale.

En 2014, un chantier colossal a donc commencé : celui d’une nouvelle route qui passera au-dessus de la mer. Grâce à cette nouvelle voie de communication, les habitants du centre de l’île pourront rejoindre le littoral sans difficultés et le trafic sera plus fluide.

Vers un aménagement durable ?

D’autres types d'aménagements concernent plus spécifiquement le secteur du tourisme : gîtes et hébergements insolites en pleine nature, observation de la faune et de la flore, sports de plein air pour les amateurs de sensations fortes... L’île souhaite développer des activités en harmonie avec sa biodiversité exceptionnelle et sensibiliser les touristes à la protection des espèces endémiques, comme la tortue marine. Longtemps disparue, ses protecteurs ont aménagé le littoral afin de recréer des habitats favorables à cette espèce protégée.

Préserver, mais aussi développer les richesses de l’île, tout en répondant aux besoins de l’ensemble de ses populations : c’est tout l’enjeu de l’aménagement du territoire.

A retenir

  • Les DROM ou départements et régions d’outre-mer : ils disposent du même statut qu’un département ou une région de l’Hexagone.
  • L’insularité : c’est la situation d’une île éloignée et isolée du continent. Cela crée des contraintes spatiales.
  • La continuité territoriale : l’Etat doit proposer les mêmes prestations et services à la population, qu’elle réside en métropole ou en Outre-mer.

Réalisateur : Mallorie Lambilliotte

Producteur : Bo Travail !

Année de copyright : 2021

Publié le 15/11/21

Modifié le 15/11/21

Ce contenu est proposé par

Tu aimeras aussi...

sérieEchappées belles Junior

Echappées belles Junior

Mes favoris !
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte