Vidéo : Samuel Barber : Adagio

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Arts03:14Publié le 28/11/2016

Samuel Barber : Adagio

Chut

L’Adagio de Samuel Barber, composé en 1936 est une œuvre mélancolique devenue un hymne à la tristesse et au deuil, au point de devenir la musique la plus triste du monde.

Un emblème de tristesse et de deuil

En avril 1945, l’Adagio résonne à travers les Etats-Unis. L’œuvre de Samuel Barber accompagne en effet l’annonce à la radio du décès de Franklin Delano Roosevelt, le président américain. Elle restera à jamais associée à sa mort, devenant ainsi une ode à la tristesse, la douleur et le deuil. Elle est à nouveau utilisée lors d’autres évènements tragiques, comme les funérailles de Grace Kelly, princesse de Monaco, en 1982, ou celles de son époux, Rainier III, en 2005. C’est également cette mélodie qui est choisie par la BBC pour rendre hommage aux victimes des attentats du 11 septembre 2001.

Une œuvre devenue icône de la pop-culture

Le destin de cette œuvre musicale, élue musique la plus triste du monde d’après un sondage aux Etats-Unis, lui aura permis de s’intégrer profondément dans la pop-culture. Et ce, malgré les critiques de spécialistes qui lui reprochent une trop grande simplicité. Ainsi, on peut la retrouver dans plusieurs films célèbres, comme Platoon d’Oliver Stone, ou Elephant Man de David Lynch.

► Découvrez d'autres histoires autour de la musique avec Chut.

Réalisateur : Gérard Louvin

Producteur : RTS, Toutlecontenu.com

Publié le 28/11/16

Modifié le 10/08/22

Ce contenu est proposé par