Vidéo : Scénariste

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Orientation post-bac03:49Publié le 25/01/2023

Scénariste

Dans mon job

Julien est scénariste. Parcours, formation, salaire, travail au quotidien, conseils pour entrer dans le métier, il répond à tes questions.

Le métier de scénariste c'est quoi ?

Un scénariste écrit une histoire du tout début, de l’idée, jusqu’au scénario dialogué. Il peut travailler pour tous les écrans (cinéma, audiovisuel, numérique...).

Quel type de formation suivre pour être scénariste ?

Moi, après un bac littéraire - l'équivalent aujourd'hui d'un bac avec spécialités Arts, HLP ou Langues et littératures étrangères -, j'ai suivi une faculté Arts du spectacle, théâtre et cinéma, puis me suis spécialisé en cinéma. J'ai ensuite passé le concours du Conservatoire européen d’écriture audiovisuelle, une formation en deux ans.

3 qualités importantes pour être un bon scénariste 

  • passion
  • patience
  • créativité

Avantages et contraintes du métier de scénariste

J'adore mon job ! J'aime l'idée de pouvoir écrire une histoire pour enfants toute mignonne un jour, et le lendemain, imaginer la narration d'un thriller ou d'un film d’horreur un peu gore. Etre scénariste, c'est pouvoir varier les plaisirs, apprendre et se former sur chaque projet, quel que soit le format (court-métrage, long-métrage, série).

Scénariste est un métier d'équipe. On partage et on échange avec les coauteurs d'une histoire, et ses producteurs. C'est magique de se dire qu'on est présent au tout début d'un projet. On fait naître une histoire, comme un bébé qui va ensuite voler de ses propres ailes.

Etre freelance peut sembler génial comme ça, on se l’imagine sans contraintes (horaires, routine, déplacements, patron...) mais c'est aussi un statut précaire. Scénariste n’est pas un métier qui ouvre à l’intermittence. Quand on ne travaille pas, on n’est pas payé. Quand on prend des vacances, on n’est pas payé non plus.

Combien peut gagner un scénariste ?

Il existe plein de types de projets, et donc plein de types de rémunérations. Mais oui, on peut bien vivre de son métier. Par contre, la rémunération est souvent irrégulière. Il faut garder en tête la précarité du statut : on peut avoir des mois à zéro, comme des mois à 5 ou 6 000 € si on travaille beaucoup.

Comment entre-t-on dans le métier ?

La meilleure manière d’entrer dans ce milieu est de rencontrer des professionnels qui y travaillent. Comment ? En effectuant des stages, des formations, en se rendant sur des salons. Il ne faut pas hésiter aussi à envoyer ses projets d'écriture à des producteurs, à oser « toquer à leur porte » ! La chance, c’est à chacun de se la créer en essayant de déclencher des opportunités.

 

Conseils d'un pro

Écrire est un métier qui s’apprend. Il n’y a rien d’inné, ni de magique. Pour nourrir son imagination, on peut évidemment s’inspirer de la vie de tous les jours, de son expérience, mais aussi lire beaucoup et de tout, regarder le plus possible de films, séries, programmes audiovisuels, qui sont très loin de nous parfois. Ne pas se cantonner aux genres et aux formats qu’on aime est une très bonne chose. Parce qu'on ne le sait pas forcément mais être scénariste c’est aussi connaître un marché. Il faut se rendre compte de ce qui est diffusé pour savoir ce qu’on peut écrire.

 

► Découvre les autres métiers de l'audiovisuel avec la série Dans mon job.

Réalisateur : Maxime Chappet

Producteur : Corner prod

Année de copyright : 2023

Année de production : 2022

Année de diffusion : 2023

Publié le 25/01/23

Modifié le 26/01/23

Document(s) à télécharger :

Ce contenu est proposé par