Vidéo : De Gaulle : de sa naissance à la Première Guerre mondiale

vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
Histoire04:59

De Gaulle : de sa naissance à la Première Guerre mondiale

Apocalypse : la Première Guerre mondiale

Quelle enfance et quelle éducation Charles de Gaulle a-t-il eu ? Pourquoi s’est-il engagé dans l’armée ? Comment a-t-il vécu la Grande Guerre ? Voici le récit son histoire : de son enfance à la Première Guerre mondiale.

Enfance, influence, éducation

Charles de Gaulle naît le 22 novembre 1890 à Lille dans la maison de ses grands-parents maternels. Charles grandit aux côtés de trois frères et une sœur dans une famille patriotique, lettrée et catholique. Pour ses parents, l’argent est méprisable par rapport aux valeurs de l’esprit et le patriotisme est non négociable. On lit des livres de Maurice Barrès, Charles Maurras, Henri Bergson, Charles Peguy... Charles est imprégné de ces principes moraux.

Très jeune, il exprime de l’ambition. À 15 ans, il a imaginé qu’un jour il sauverait la France, selon les souvenirs de sa grande sœur. Puis, il s’oriente dans l’armée pour servir son pays.

Son engagement dans l’armée et sa rencontre avec Philippe Pétain

À 19 ans, il est reçu au concours de l'école militaire de Saint-Cyr. Ses camarades de l’école le surnomment le « connétable » en raison de sa forte personnalité et de sa haute silhouette. Là-bas, il impressionne par sa culture et l’ambition de ses projets. En 1912, lorsqu’il sort 13e de sa promotion de Saint-Cyr, ses supérieurs disent de lui qu’il « a beaucoup de moyens, de l’énergie, du zèle, de l’enthousiasme, du commandement et de la décision ».

Ensuite, Charles de Gaulle choisit d’intégrer le 33e régiment d’infanterie à Arras. Philippe Pétain, 56 ans, commande ce régiment. Les deux hommes tissent des liens d’amitié.

Première Guerre mondiale : blessé, puis prisonnier en Allemagne

La Première Guerre mondiale éclate et révèle Philippe Pétain, promu général de brigade, puis maréchal. En novembre 1918, Pétain devient en France le héros de Verdun. De son côté, Charles de Gaulle éprouve de la frustration et se qualifie de « soldat inutile ».

En effet, dès le début de la guerre, le jeune lieutenant de Gaulle, s’est lancé dans le combat avec fougue. Il est blessé à trois reprises, mais il repart au front. Il est fait prisonnier par les Allemands et tente plusieurs fois de s’évader. Durant cette période qui dure 32 mois, il écrit beaucoup. Il déverse sa colère contre la hiérarchie, le gouvernement et le pape qui a des penchants pour l’Allemagne. Il décrit sa situation de captif comme « un lamentable exil ».

Libéré après l’Armistice, il demande à partir en mission pour soutenir les Polonais contre les Soviétiques. Le capitaine de Gaulle devient instructeur, puis conseiller militaire. Il se sent désormais utile.

Réalisateur : Jean-Pierre Cottet

Producteur : Martange Productions

Diffuseur : France 2

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Publié le 09/11/20

Modifié le 09/11/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par