L'humanité ne pourrait pas survivre sans les abeilles

icone menu
Data science vs Fake
Publié le 02/10/19Modifié le 14/11/19

Sur le même sujet

On entend parfois dire que l’humanité ne pourrait pas survivre sans les abeilles. Qu’en est-il réellement ? Allons voir les chiffres !

Combien y a-t-il d'abeilles dans le monde ? 

Il y a dans le monde au moins 20 000 espèces d’abeilles : 5 000 ont été dénombrées en Amérique du Nord, 3 700 en Amérique du Sud, 1 650 en Australie, 2 480 en Afrique subsaharienne et 2 050 en Europe. Avec, par exemple, 1 000 espèces d’abeilles en France métropolitaine, en Espagne et en Italie, 600 en Suisse, 570 en Allemagne, 300 en Suède et 270 au Royaume-Uni. Ces 20 000 espèces d’abeilles, pour la plupart sauvages, jouent un rôle essentiel dans la pollinisation d’environ 310 000 des quelques 350 000 espèces de plantes à fleurs de la planète.

Les plantes dépendent-elles toutes des pollinisateurs ? 

Parmi elles, 39 plantes qui représentent 35 % de la production agricole mondiale dépendent de façon plus ou moins prononcée des pollinisateurs pour la production de leurs fruits ou de leurs graines. Ce sont en particulier : les tomates, les aubergines, les  pommes de terre, tous les agrumes, les melons, les pastèques et toutes les cucurbitacées, les poires, les pommes, les prunes, les pêches, les brugnons, les noix de coco, les haricots, les carottes, le café, le soja, le tournesol, le palmier à huile. 48 autres plantes produisant fruits et légumes en moindre quantité requièrent également la présence de pollinisateurs.

Mais 18 plantes, fournissant 60 % de la production agricole mondiale, sont indépendantes de la présence de pollinisateurs. Elles sont pollinisées par le vent ou s’autopollinisent sans intervention extérieure : les céréales, comme le maïs, le blé, le riz, l’orge, l’avoine, le seigle, le millet, le triticale, le sorgho, la canne à sucre, la betterave à sucre, les pois, les épinards, les olives, la vigne, les pois chiches et les dattes. C’est également le cas de 10 autres plantes au volume de production moins important : les betteraves et les blettes, la rhubarbe, l’oseille, l’estragon, le babaco, le mangoustan, 2 espèces de cresson, le bambou.

Par conséquent, on le voit, grâce, entre autres, au blé, au riz, aux épinards, à la betterave, aux pois chiches, sans les abeilles, l’humanité pourrait survivre dans l’immédiat, mais notre alimentation perdrait une part essentielle de sa richesse et de sa diversité.

Retrouve ce contenu dans :