Vidéo : La bataille de Bouvines

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Histoire05:36Publié le 02/02/2017

La bataille de Bouvines

Points de repères

Le 27 juillet 1214 a eu lieu la grande bataille de Bouvines, qui marqua un tournant dans l’histoire du royaume des Francs. Un conflit opposant l’armée du roi Philippe Auguste à une coalition notamment composée de Flamands et d’Allemands, et dirigée par Otton IV, l’empereur du Saint-Empire.

Philippe Auguste, roi des Francs, contre Otton IV, empereur du Saint-Empire

Depuis plusieurs jours, les troupes d’Otton IV, supérieures en nombre, ont pris en chasse les forces de Philippe Auguste. Mais ce 27 juillet 1214, l’armée des Francs fait soudainement demi-tour pour affronter ses ennemis. Otton IV, qui pensait annihiler une troupe en fuite, fait maintenant face à une armée parfaitement organisée. C’est le début de la bataille. Les piquiers teutons d’Otton IV, au centre de leur ligne, sont les premiers à se lancer. Leur but est de tuer Philippe Auguste le plus rapidement possible, et ils anéantissent très vite les milices urbaines, venues aider le roi depuis les communes libres.

Une bataille qui bascule

Sur le flanc gauche teuton, les nobles flamands sont pris par surprise par la chevalerie française qui charge les troupes. Ils se retrouvent désorganisés face à cette élite qui les traverse de part en part, tuant tout ce qui se trouve sur leur passage. L’aile gauche de l’armée d’Otton IV est ainsi vite vaincue. Sur l’autre flanc, l’inverse est sur le point de se produire. Mais l’Evêque de Beauvais, Philippe de Dreux, se jette vers le chef anglais, dont il casse le heaume d’un grand coup de masse d’armes. Les Anglais sont paniqués et fuient.

Si, sur les flancs, la bataille penche du côté des Francs, au centre, la situation est toute autre. Les 3 000 fantassins teutons, dont le seul ordre est de tuer le roi à tout prix, ont enfoncé les lignes ennemies et se rapprochent de Philippe Auguste. Sa garde part à l’avant pour les ralentir, le laissant seul et rapidement encerclé. Une lance est jetée dans sa direction. Celle-ci ne le tue pas, mais reste coincée dans son armure, permettant aux soldats d’Otton IV de le jeter à terre. Accompagné de quelques chevaliers, il fait face à de nombreux ennemis qui se jettent sur lui, poignards et dagues à la main. Ils sont sur le point de céder quand la garde royale revient, furieuse, et massacre tous les Teutons, sauvant le roi qui peut remonter à cheval.

La fin de la bataille de Bouvines

Alors qu’il aurait pu se mettre à l’abri loin du front, Philippe Auguste repart immédiatement à l’assaut, avec des soldats galvanisés par le retournement de situation. Très vite, les troupes de la coalition sont décimées, et Otton IV est à son tour en danger. Il décide de fuir, poursuivis par les Francs qui se heurtent aux chevaliers teutons qui s’interposent pour lui laisser le temps de s’échapper. C'est une victoire pour Philippe Auguste, qui ouvre la voie vers le royaume soudé dont il rêve...

Réalisateur : Pierre Lergenmüller

Nom de l'auteur : Pierre Lergenmüller

Producteur : MAD Films, Triarii Prod, Les Films de la Butte, Arte GEIE

Année de copyright : 2016

Année de production : 2016

Publié le 02/02/17

Modifié le 25/01/22

Ce contenu est proposé par

Mes favoris !
Nouveau :
Reprise de lecture
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte
Nouveau :
Reprise de lecture
Crée ton compte pour reprendre la lecture de cette vidéo facilement !
Retrouve cette vidéo dans Mon historique pour reprendre sa lecture quand tu le souhaites !