Vidéo : Piotr Ilitch Tchaïkovski : « Danse de la fée dragée » (1982)

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Arts, musique et culture02:35Publié le 04/07/2014

Piotr Ilitch Tchaïkovski : « Danse de la fée dragée » (1982)

Chut

La Danse de la fée dragée, issue de Casse-Noisette, ballet du compositeur Piotr Ilitch Tchaïkovski, est une œuvre féerique permise grâce à un instrument original : le célesta.

Une mélodie originale et féerique

En 1892, Piotr Ilitch Tchaïkovski, compositeur notamment célèbre pour Le Lac des cygnes, crée son troisième et dernier ballet : Casse-Noisette. Une œuvre restée célèbre, dans laquelle se trouve une mélodie enchanteresse. Il s’agit de la Danse de la fée dragée, aux sonorités cristallines qui peuvent rappeler des gouttelettes scintillantes. Fantasia, classique d’animation de Walt Disney qui mettait en scène le ballet, l’illustra ainsi, dans une scène où des fées virevoltent entre des fleurs qu’elles parsèment de rosée.

Le célesta, ou les origines de la Danse de la fée dragée

Cet effet provient d’un instrument, le célesta, composé de marteaux qui frappent des lames métalliques. Tchaïkovski découvrit cet instrument innovant lors de l’Exposition universelle de 1889, à Paris. Totalement séduit par le célesta, il décida de le faire venir en Russie. Cependant, il l’y envoya en cachette, de peur que d’autres compositeurs, comme ses compatriotes Nikolaï Rimski-Korsakov ou Alexandre Glazounov, ne le découvrent également et s'en servent avant lui pour des créations musicales.

► Découvrez d'autres histoires autour de la musique avec Chut.

Réalisateur : Gérard Louvin

Producteur : RTS, Toutlecontenu.com

Année de production : 2010

Publié le 04/07/14

Modifié le 28/11/22

Ce contenu est proposé par