Vidéo : 1969 : De Gaulle, référendum et démission

vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
Histoire03:54

1969 : De Gaulle, référendum et démission

De Gaulle, l'histoire d'un géant

Près d’un an après les grèves de mai 1968, le président Charles de Gaulle annonce à Quimper le 2 février 1969 la tenue d’un référendum le 27 avril 1969. Cette consultation scelle l’avenir politique du général de Gaulle.

Le référendum de 1969, l’ultime combat de Charles de Gaulle

Par ce référendum, Charles de Gaulle propose aux Français de réformer le Sénat et de décentraliser les pouvoirs vers les régions. Mais, le texte qui leur est soumis est trop long et complexe. À l’approche de la consultation, les sondages annoncent la victoire du non. Le général de Gaulle ne lâche rien, même s’il prévoit la défaite.

Deux jours avant le vote, il enregistre son ultime appel télévisé le 25 avril 1969. Il demande aux Français d’approuver le référendum et il leur annonce que si le non l’emporte, il quittera le pouvoir.

La démission du président Charles de Gaulle

Le 27 avril 1969, le non l’emporte avec 52,4 % des voix. Le soir-même, à minuit dix, le président Charles de Gaulle annonce sa démission dans un communiqué : « Je cesse d’exercer mes fonctions de Président de la République. Cette décision prend effet aujourd’hui à midi. »  

Dès l’annonce de son retrait, le général de Gaulle se cloître dans sa résidence de la Boisserie à Colombey-les-Deux-Églises en Haute-Marne. Il écrira au sujet de cette démission : « Ma vie politique était terminée. Yvonne m’a dit que j’avais fait pour les Français beaucoup plus qu’ils ne méritent. Ils sont ingouvernables, divisés, individualiste à l’extrême. Maintenant, ici à Colombey, je dois continuer à écrire. »

Réalisateur : Jean-Pierre Cottet

Producteur : Martange Productions

Diffuseur : France 2

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Publié le 09/11/20

Modifié le 09/11/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par