Vidéo : Les dessous du traité de Versailles

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Histoire02:30Publié le 11/11/2021

Les dessous du traité de Versailles

C Jamy, les extraits

L'armistice du 11 novembre 1918 est un premier pas vers la paix mais c'est le traité de Versailles, signé le 28 juin 1919, qui met fin à la Première Guerre mondiale. Explications avec Jamy.

La paix signée en grandes pompes au château de Versailles

L'idée de signer la paix entre la France et l'Allemagne dans la galerie des Glaces au château de Versailles ne doit rien au hasard. Pour les Français, il s'agit de prendre une revanche. C'est dans ce lieu, en 1870, que l'Empire allemand a été proclamé après la défaite de Napoléon III face aux Prussiens. Une guerre qui avait coûté à la France la perte de deux régions : l'Alsace et la Lorraine. Pour signer la paix dans ce lieu symbolique, de grands travaux sont mis en œuvre dès avril 1919 afin de rendre au château tout son éclat.

Traité de Versailles : la France au centre du monde

Délaissée durant les quatre années de guerre par le personnel du château mobilisé sur le front, la galerie des Glaces, un espace de 73 mètres de long, a besoin de retrouver des couleurs. Le 28 juin 1919, ce lieu emblématique du château accueille 27 délégations représentant 32 états. Diplomates, journalistes et chefs de gouvernement venus du monde entier. Parmi eux, Woodrow Wilson, Président des Etats-Unis, David Lloyd George, Premier ministre britannique et Georges Clémenceau, Président du conseil en France. Ce traité de paix, préalablement négocié entre les vainqueurs, fait 430 pages et est signé sous le tableau symbolique de Louis XIV.

Conséquences du traité de Versailles sur l'Allemagne

Avec ce traité, l'Allemagne perd de nombreux territoires. Elle est amputée de 13 % de son territoire, de ses colonies (Cameroun, Togo, Namibie, Tanzanie) qui passent sous contrôle français ou britannique. Les Alliés exigent aussi de l'ancien ennemi allemand qu'il livre ou détruise l'ensemble de son matériel militaire. Enfin l'Allemagne se voit contrainte de payer aux vainqueurs une énorme indemnité : 132 milliards de mark or (l'équivalent de 600 milliards d'euros actuels !). L'Allemagne est à genoux et considère le traité de Versailles comme un diktat. Certains historiens y voient le terreau de la Seconde Guerre mondiale.

 

© Crédits images : AKG-IMAGES / BRIDGEMAN IMAGES / PHOTO 12 / SHUTTERSTOCK / DR

Producteur : Elephant Adventures

Année de copyright : 2021

Année de production : 2021

Année de diffusion : 2021

Publié le 11/11/21

Modifié le 11/11/21

Ce contenu est proposé par

Mes favoris !
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte